RAPPORT: note de conjoncture PPAM 2015 en France

      No hi ha comentaris a RAPPORT: note de conjoncture PPAM 2015 en France

Franceagrimer a publié une note de conjoncture de la campagne 2015 des plantes à parfum, aromatiques et médicinales (PPAM) en France. Pour établir cette note, une quinzaine d’entreprises réparties sur le territoire français ont fait l’objet d’un entretien avec un questionnaire qualitatif entre le 25 septembre et le 9 octobre 2015. D’autres informations qualitatives ont été collectées au cours de l’été et de l’automne lors de réunions et déplacements sur le territoire. Quelques données quantitatives ont été données par quelques entreprises. En ce qui concerne les huiles essentielles, les informations proviennent principalement du Comité Interprofessionnel des Huiles Essentielles Françaises (CIHEF).

La note donne informations sur les conditions de production (des températures record, létat sanitairie des cultures, des particularités sur lavande/lavandin, de bons rendements dans l’ensemble), les marchés et production d’huiles essentielles de lavandes, lavandins et sauge sclarée.

Quelques points les plus remarquables:

PRODUCTION

  • Toujours quelques cultures sont touchées par l’oïdium, chenilles, cicadelles, rouilles, altise…mais les dégâts ont été limités à des zones précises.
  • Les mauvaises herbes se sont moins bien développées en raison de la sécheresse.
  • Les conditions sanitaires sont plutôt bonnes dans l’ensemble, toutefois les lavandes ont subi de très fortes attaques localisées de noctuelles avec des pertes jusqu’à 30 % voire 50 % (plateau d’Albion, Drôme).
  • En ce qui concerne les cultures irriguées, de bons rendements sont constatés en général, dans toute la France. Et pour les cultures non irriguées, les rendements ont été médiocres voire très faibles pour les plantes médicinales; par contre, ils ont été très bons pour les plantes à parfum.
  • Pour la cueillette, du fait de la sécheresse et de la chaleur, certaines plantes n’étaient pas présentes à l’état spontané.

MARCHÉ

  • En général, les cours sont stables ou ont légèrement augmenté cette année 2015. Les marchés sont toujours soutenus, la demande est importante.
  • La demande française n’est pas satisfaite pour de nombreux produits sous différentes formes: plantes séchées, huiles essentielles, bourgeons…, alors le recours à l’importation est toujours important, compte tenu des disponibilités françaises insuffisantes et des prix étrangers souvent plus avantageux.
  • Quelques contraintes sont constatées, notamment sur le bio, où la précision des analyses fait que des résidus sont détectés alors qu’ils n’ont pas été employés sur les cultures et cela commence à poser un sérieux problème au niveau de la commercialisation.
  • Pour les plantes aromatiques, on note parfois un problème de toxicité des mauvaises herbes présentes dans les produits commercialisés.
  • Avec la réduction des solutions de traitement, le recours au désherbage manuel entraine dans quelques situations une augmentation des coûts de production.

HUILES ESSENTIELLES

  • Pour les lavandins, une augmentation de + 8 % de la récolte 2015 (1 330 T) par rapport à 2014 est annoncée. Déjà en 2014 la production avait été en hausse de + 16 % par rapport à 2013.
  • Pour les lavandes, on annonce une hausse de 30 % de la production avec une récolte 2015 aux environs des 70-75 T, avec des différences marquées en fonction des zones de production.
  • Pour la sauge sclarée, la récolte 2015, malgré la sécheresse de fin de printemps serait de l’ordre de 15 à 20 tonnes. Elle sera certainement excédentaire par rapport à la demande.

Accès au rapport complet (4/11/2015)

(Visited 74 times, 1 visits today)

Deixa un comentari

L'adreça electrònica no es publicarà.